articles parus

Quelques extraits de critiques parues dans la presse suisse romande.


STARMANIA

Le plus célèbre des opéras rock revisité

Le Quotidien Jurassien – 11 janvier 2018   LQJ_20180111

 » Starmania, ce n’est que du bonheur ! « 

Le Quotidien Jurassien – 19 janvier 2018   LQJ_20180119

Le Journal de Moudon – 2 février 2018  JDM_20180202


Les mélodies de « Jésus Christ Superstar » ont enchanté Delémont

La guitare électrique de Serge Kottelat souffle ses premières notes, les doigts habiles de la Fribourgeoise Véronique Piller dansent sur le clavier, Jessanna Nemitz prend sa respiration. Les trois solistes sont en place, le chœur ouvre son feuillet, l’opéra-rock peut débuter. […]

Adapté pour cuivres et chœur, le Jésus Christ Superstar de Blaise Héritier mélange les genres et joue avec les émotions. […]

Le Quotidien Jurassien –  26 janvier 2017

LQJ_20170126


« Jésus Christ Superstar » ressuscité

Article annonçant le spectacle.

Le Quotidien Jurassien – 12 janvier 2017

LQJ_20170112


Concert du 31 janvier 2016

I like to be in America / OK by me in America / Ev’rything free in America / For a small fee in America !

Cette mélodie a probablement été fredonnée longtemps après le merveilleux concert proposé par Blaise Héritier, l’Ensemble de Cuivres Jurassien (ECJ) et l’ensemble vocal Evoca. L’esprit de Maria et Tony ou des Sharks et des Jets de West Side Story a rendu visite à un public nombreux à la salle de la Douane de Moudon. […]

Journal de Moudon – 15 février 2016

JDM_20160215


Quand le swing les emporte tous !

Peut-on souhaiter plus agréable soirée que d’être installé au chaud, dans un endroit inhabituel, avec pour compagnie un orchestre de cuivres, un chœur et deux personnages jouant du mot et du geste. Cela au service d’un classique (West Side Story) adapté de classique (Roméo et Juliette). […] Une version qui est une nouvelle création se met à l’abri d’une comparaison inutile. Et le public en a jugé la réussite en ovationnant les protagonistes, sous la conduite d’un passionné qui sait transmettre cet élan à ses musiciens et à ceux qui l’ont partagé.

Le Quotidien Jurassien – 28 janvier 2016

LQJ_20160128


 AaaLLELUIA ! Un somptueux spectacle musical enchante les Moudonnois

[…] Cette année, à la tête de l’ECJ et de l’ensemble vocal Evoca, Blaise Héritier a de nouveau su ensorceler les mélomanes […] Le résultat est étonnant, tonitruant… et grandiose comme l’Oratorio de Haendel. Des cuivres éclatants, des voix magnifiques et deux solistes de grande qualité. […]

Journal de Moudon – 29 janvier 2015   

JDM_20150129


Un air de Nouvelle Orléans pour se laisser entraîner de bon cœur

[…] Heureusement, l’Ensemble de Cuivres Jurassien, le Chœur Evoca, ses deux solistes ainsi que le chef d’orchestre Blaise Héritier réunis le temps du spectacle AaaLLELUIA! font leur possible pour réchauffer l’ambiance. […] Peu à peu, les touches de couleur, la chaleur des voix et des cuivres qui lancent des éclairs sonores dans la salle font monter l’émotion. […] Si l’on ne peut qu’admirer les performances claires et précises des musiciens de l’ECJ, ce sont avant tout les solistes Pascal Crisinel et Yolanda Williams qui ont charmé le public. […]

Le Quotidien Jurassien – 22 janvier 2015

LQJ_20150122


Quand les Moudonnois se rendent à l’opéra, c’est un vrai triomphe !

[…] l’affiche était alléchante puisqu’il s’agissait d’une création orchestrale et chorale reprenant les grands airs de l’opéra qui est sans doute le plus populaire auprès du grand public, Carmen de Georges Bizet. […] Le spectacle proposé réunissait, sous la baguette du chef moudonnois Blaise Héritier, l’Ensemble de Cuivres Jurassien associé aux excellents choristes de l’ensemble vocal Evoca. Pour l’occasion, relevons aussi que l’humoriste Thierry Romanens proposait un texte léger, une sorte de fil conducteur […]. Quand au rôle de Carmen, il a été magnifiquement interprété par Sophie Graf, soprano, qui a repris avec beaucoup d’aisance et de maestria les airs les plus célèbres de l’œuvre de Bizet. […]

Journal de Moudon – 30 janvier 2014


En l’an 2014, « Carmen » fait toujours frissonner le public

Reprenant les instants les plus beaux du célébrissime Carmen de Georges Bizet, […] le concert annuel de l’Ensemble de cuivres jurassien et du chœur Evoca a fait salle comble […]. Le comédien Thierry Romanens, annoncé comme un des clous originaux du spectacle, était voué à jouer le récitant, celui qui résume ce que le scénario choisi a retiré du livret. […] Sous la docte baguette de Blaise Héritier, l’ECJ et le chœur Evoca ont honoré avec art le joyau qu’ils avaient à disposition et usé avec justesse et excellence de leur savoir-faire de musiciens et chanteurs. […] Sobre, sans effet ostentatoire, Sophie Graf […] la soprano a donné le frisson en faisant passer, par sa superbe voix, l’amour rebelle, les affres d’un destin funeste et la liberté joyeuse. […]

Le Quotidien Jurassien – 24 janvier 2014


Quatre Saisons pour une ode à la paix

Le thème général du programme était orienté vers les quatre saisons de la paix, ou tout au moins de ses acteurs au travers de témoignages remarquablement retranscrits par les textes d’Anne Richard […]. L’évocation était toute à la fois forte et empreinte de sensibilité, laissant une large place à l’expression poétique écrite et magnifiquement exprimée par Anne Richard dans son rôle de narratrice […]. Il y a lieu de relever tout particulièrement la prestation de la soprano Léonie Renaud, tout comme l’excellence de l’Ensemble de Cuivres Jurassien et l’impressionnant ensemble vocal Evoca. Autant les cuivres que les voix ont retranscrit à la perfection la délicatesse de la partition signée Jean-François Michel […].

Journal de Moudon – 2 février 2012


Porgy and Bess : Tout simplement impressionnant !

[…] un grand moment de pur bonheur… Chanter l’ensemble de la partition dans la langue de Shakespeare avec la sensibilité qui la caractérise et l’accent qui va avec n’était pas évident et l’on mesure aisément la préparation à laquelle il aura fallu consentir. Le résultat aura été à la hauteur des espérances de chacun et c’est une standing-ovation qui a couronné le tout en ce dernier dimanche […].

Journal de Moudon – 3 février 2011


Cœurs noirs, mains blanches

[…] Calés dans le Garage Rais de Delémont, un vaste espace qui confère à des retrouvailles improvisées et sympathiques, les 150 acteurs de cet événement ont donné un beau concert, fruit d’un solide travail. En écho aux placards de visages noir-blanc qui servaient de décors, chanteurs et musiciens, habillés d’étoffe noire imprimée de mains blanches, ont joué la touche bicolore qui ne peut qu’aller droit au cœur… Les artistes du cru ont mêlé leurs voix et leur souffle à ceux de deux artistes afro-américains professionnels de grand talent. Les morceaux choisis de Porgy ont passé à la vitesse éclair. Le plaisir fut court mais bon […].

Le Quotidien Jurassien – 27 janvier 2011


Guillaume Tell et Popeye, même combat…

[…] Benoît Roche a su créer un espace avec écrans actifs durant tout le concert, mettant en valeur les deux héros de la soirée (Guillaume Tell et Popeye) avec autant d’humour que de créativité. Un combat de titans entre les bons et les méchants (à l’échelle de la BD bien sûr), avec beaucoup d’humour en disposant dans des thèmes ou images classiques des pommes ou boîtes d’épinards dans les situations les plus inattendues […]. […] le succès fut au rendez-vous. La qualité aussi puisqu’il est incontestable que tant l’Ensemble de Cuivres Jurassien que le chœur Evoca ont su répondre parfaitement aux injonctions du chef, véritable acrobate gesticulant entre deux podiums pour atteindre les meilleures sonorités et nuances […].

Journal de Moudon – 4 mars 2010


Verdissimo : Héritier…issimo !

[…] Une fois de plus, la qualité était au rendez-vous, transformant la salle de la Douane en espace de concert digne des meilleures affiches. Les cuivres ont, tour à tour, éclaté, murmuré ou vibré et les chanteurs et chanteuses ont fait preuve d’une délicatesse d’interprétation toute en force et en nuances. Pour peu que l’on se laisse un instant à fermer les yeux, on se rêve à la Scala… Coté présentation, il faut souligner le remarquable décor et les jeux de lumière signés Benoît Roche, là encore une pointure reconnue dans le domaine du spectacle et du concert. Un travail de professionnel à tous les niveaux qui méritait bien les ovations au final […].

Journal de Moudon – 12 février 2009


Carmen a séduit la région… dans un garage

Souvenez-vous, c’était en hiver 2006. L’Ensemble de cuivres jurassien et Evoca, dirigés par Blaise Héritier, avaient enflammé la région en présentant West Side Story à la halle d’exposition du garage Rais à Delémont. Ces mêmes interprètes viennent de remporter un nouveau grand succès en ce lieu. De jeudi à dimanche, ils ont joué Carmen, à guichets fermés […]. La version inédite de Carmen, opéra de Bizet, réalisée par Olivier Chabloz, pour l’Ensemble de cuivres, chœur et soliste, est une source jaillissante de mélodies, d’idées musicales, de trouvailles orchestrales […].

Impartial – 28 février 2008


Blaiser Héritier, ses choristes et musiciens : ou quand la Douane se transforme en opéra

[…] Le succès fut au rendez-vous pour les deux concerts programmés et, de l’avis unanime, les prestations furent à la hauteur du défi relevé par Blaise Héritier. Des moments de pur bonheur comme on aime les vivre musicalement parlant […]. Le chœur Evoca ensuite : impressionnant dans la ferveur et l’enthousiasme, chaque chanteur semblant véritablement vivre sa partition totalement. Mais à n’en pas douter le dynamisme de Blaise Héritier, véritable pantin à la baguette magique s’agitant sur son podium pour le diriger avant de se tourner vers les musiciens pour revenir à la soliste, n’y était pas pour rien […].

Journal de Moudon – 7 mars 2008


De jeudi à dimanche dernier, Carmen a fait un tabac à Delémont

Réunis pour l’occasion sous la baguette de Blaise Héritier, l’Ensemble de cuivres jurassien et l’Ensemble vocal ont rassemblé plus de 1500 personnes au garage Rais, aménagé tout spécialement en salle de concert […]. Le spectacle n’aurait pas pu mieux se terminer que par une immense ovation du public et une reprise du dernier morceau. La soliste intégrée pour l’occasion dans le chœur, cuivres et percussions réunis, tous ont réussi, par la puissance sonore de leur jeu, le pari de transmettre une grande émotion […].

Le Quotidien Jurassien – 26 février 2008


Moudon : West Side Story fait un triomphe

Pas évident de réunir, par un mercredi soir frisquet, un public remplissant la salle de la Douane jusque dans ses moindres recoins. Et pourtant le tour de force a été réalisé le 8 mars dernier, à l’occasion de la présentation de l’œuvre de Leonard Bernstein (extraits), West Side Story. Et l’ambiance était au rendez-vous pour applaudir aux prestations de l’Ensemble de cuivres Jurassien et du chœur Evoca, placés sous la baguette de Blaise Héritier, auquel fut accordé un véritable triomphe […].

Journal de Moudon – 16 mars 2006


« West Side Story », dépaysement garanti

Toujours à la recherche de nouveauté, c’est avec faste que l’Ensemble de cuivres Jurassiens (EJC) et les choristes d’Evoca ont levé le rideau, jeudi, sur un « musical » de Léonard Bernstein au garage Rais, à Delémont. […] Ils (les choristes) entrent en scène souples et chaleureux, excellent chœur d’hommes. Les moments de bonheur qu’ils dispensent sont d’autant plus intenses que l’interprétation, sans être transcendante – la masse est trop grande pour réagir rythmiquement au quart de tour – est d’une forte motivation. « Maria », « Tonight », parmi d’autres airs, resteront dans les mémoires. […]

L’Impartial – 27 février 2006


Un « Candide » plein de surprises

[…] une intro instrumentale impressionnante donne le ton, puis un passage a cappella du chœur nous plonge dans ce style d’harmonisation particulière à la musique américaine de cette époque […] nous laissant apprécier une œuvre pleine de surprises et une interprétation d’ensemble excellente. L’ovation debout du public en a témoigné.

Le Quotidien Jurassien – 29 septembre 2004


Classique attitude

Le concert classique du Paléo a toujours des airs d’événement […]. Ainsi Porgy & Bess, une œuvre de Gerschwin, par l’Ensemble de cuivres Jurassien et l’ensemble vocal Jurassien. Musicalement il n’y a rien à redire. Les premiers flamboient, les seconds chantoient. Puissance, conviction : tout y est pour une page de bravoure. Sans compter les solistes, superbes. Le public a été enthousiaste […].

Le Matin – 27 juillet 2003


L’Ensemble de cuivres Jurassien « Carmina Burana » remporte un vif succès à Expo 02

[…] Carmina Burana a instantanément enthousiasmé l’assistance qui n’a pu s’empêcher d’applaudir énergiquement à la fin du premier thème. Malgré les difficultés propres aux concerts en plein air dans une enceinte réunissant des visiteurs d’horizons très différents, les 150 musiciens et chanteurs ont convaincu le nombreux public qui a écouté religieusement la pièce maîtresse de l’œuvre de Carl Orff, avant d’applaudir très longuement, et debout, les interprètes russes et jurassiens.

Presse Nord Vaudois – 10 juillet 2002